Revenir en haut
Aller en bas

Partagez | 
 

 La technologie neurale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Yuyong
avatar
Date d'inscription : 27/04/2016

Messages : 221

Métier : Yuyong, hacker.

DC : Baek Hyun-Ae.


MessageSujet: La technologie neurale   Lun 24 Juil - 13:00

La technologie neurale
La Nouvelle-Corée fut jadis le leader mondial de la technologie de pointe, autant parlant de cyberware (l’implantation de hardware ou de robotique dans le corps humain) ou de bioware (clonage, renforcement par nanomachines, traitement des muscles...). La démocratisation des nanomachines à usage médical à la fin du 21eme siècle a beaucoup  joué sur le développement rapide de la technologie. Aujourd'hui, on distingue deux types de domaines de cyberware : les interfaces et les prothèses. Bien que presque tout le monde ait un CommLink, beaucoup de Sians ont décidé de le lier à une interface neurale pour plus d'intimité, les textes et images s'affichant sur la rétine et ne pouvant être vus que d'eux seuls. Utilisant le système de réalité augmentée, le système crée une sorte de "pont" entre l'interface et le cerveau de l'utilisateur. Mais si porter une interface est devenu banal, certains y sont très réfractaires. Ce petit pourcentage de Sians, refusant tout cyberware, est surnommés les "Bupaemul" (les septiques) et puisque la société encourage l'utilisation à outrance de la technologie, autant dire qu'ils sont regardés avec curiosité : on juge en général les Bupaemul comme étant des gens démodés et rétrogrades.

Depuis la levée du ban sur les implants de type AN-I (Augmented Neural Interface) la plupart des constructeurs ont développés des solutions de connexions sécurisées entre utilisateurs. Cette pratique utile lors de soirées en bars où communiquer est difficile ou bien dans des cas médicaux où un des utilisateurs ne peut communiquer par voies classiques (ex, coma, paralysies, état de choc...) a bien évidemment été ensuite détournée pour avoir accès à des données personnelles mais surtout pour avoir recours au sexe de type neural. Un des hôtes permet l'accès à leur implant AN-I à un ou plusieurs invités, ces derniers peuvent alors interagir directement sur la conscience de l'hôte stimulant ses sens, ses émotions et ses nerfs de manière à provoquer des hallucinations conscientes pouvant aboutir ou non à un orgasme. Cette pratique présente bien évidemment des risques, comme toute action sur une ou toute partie du cerveau, mais ces derniers sont minimaux et maîtrisés. Seul un abus sévère de l'hôte pourrait présenter un risque sanitaire.

Dans le cadre de l'évolution des protocoles internet, le Web 3.0 a été entièrement réorganisé et repensé de manière à donner naissance au protocol HEX. Ce dernier fonctionne toujours sur une base de paires, chaque utilisateur est un serveur à part entière et toute personne peut y avoir accès dans les limites d'accès désignées par le serveur/hôte. Ce système permet donc d'avoir accès à différents degrés d'internet. De celui tout public utilisé par les corporations et multinationales à une couche plus réservée nécessitant de connaître l'hôte/serveur pour avoir accès à cette partie d'internet. Bien évidemment ce genre d'accès a permis à plusieurs types d'utilisations bien spécifiques de s'adapter. Le cybersexe est donc devenu monnaie courante permettant à plusieurs individus de se connecter et de se manifester dans une réalité virtuelle au sein du serveur/hôte. Aucune manifestation ou retour sensoriel n'est supporté par le protocol HEX ou toute plateforme basée sur cette architecture. L'avantage de cette connexion est plus d'ordre cosmétique et facilement exécutable en toutes circonstances et ne représente aucun risque pour les participants aussi longtemps que chaque participant aura bien pris garde de vérifier les paramètres de confidentialité nécessaires.

Idée et texte : Nox.3/ Yin Hang-nae x Park Yoon-Bum

___________________________________________________________________________________________________________

Spinal Fluid Explosion Boy
He is a hustler, he's no good at all. He is a loser, he lies, he bluffs, he's unreliable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» Nouvelle Interprétation du CFK soumis a convention
» 11 septembre et la technologie
» [Forum JRRVF] Sujet : Technologie militaire
» Haïti-Technologie : Le Métro Câble, un projet d’environ 200 millions de dollars

Sauter vers: