Revenir en haut
Aller en bas

Partagez | 
 

 [Facultatif] La culture coréene et son lexique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Yuyong
avatar
Date d'inscription : 27/04/2016

Messages : 221

Métier : Yuyong, hacker.

DC : Baek Hyun-Ae.


MessageSujet: [Facultatif] La culture coréene et son lexique.   Mer 27 Avr - 19:57

La politesse :

- En Corée on se salue en inclinant légèrement son dos.
- Tendre toujours à deux mains ce que vous donnez à quelqu'un et de la même manière, recevez toujours à deux mains ce que l'on vous donne.
- D'une façon générale quand vous voulez remercier quelqu'un, ou vous excuser, ou que vous ne savez pas quoi dire, faites une petite inclinaison de la tête.
- Il est impoli de se moucher, en particulier si vous êtes à table. Mieux vaut renifler (le plus longtemps possible) ou de juste vous tapoter le nez avec un mouchoir, ou de vous éloigner (jusqu'aux toilettes par exemple) pour vous moucher. De manière générale, ne le faites pas directement devant les gens.
- Il est impoli d'entrer chez quelqu'un sans enlever ses chaussures à l'entrée.
- Il n'est pas impoli de faire du bruit en mangeant (même si c'est plus vrai pour les hommes que pour les femmes)
- Il n'est pas impoli de se racler la gorge et de cracher (même si là aussi les femmes seront plus discrètes en se raclant la gorge sans bruit et en crachant discrètement dans un mouchoir).

Les expressions usuelles :

Ajumma : (prononcé: a-dju-ma) Ce mot est réservé aux femmes de plus de 50 ans, ou plus précisément les grands-mères. – Littéralement « femme mariée ».

Ajusshi : (prononcé: a-djeu-chi) Ce mot est réservé aux hommes de plus de 50 ans, ou plus précisément les grands-pères. – Littéralement « homme marié ».

Appa : Ce mot signifie tout simplement "papa".

Annyeong : forme moins respectueuse de "Anneonghaseyo" qui signifie "bonjour" ou "au revoir". "Annyeong" peut donc se traduire par "Salut". Ce mot est généralement suivit d'un point d'interrogation.

Chingu : Terme coréen désignant un ami.

Dongsaeng: (prononcé: dong-saing) Terme unisexe qu’un garçon ou une fille plus âgée emploie pour désigner quelqu’un de plus jeune (fille ou garçon) – Littéralement: « petite sœur / petit frère ».

Eomma : Ce mot signifie "Maman".

Hoobae: (prononcé: Hou-bè) Inverse de Sunbae, terme utilisé pour désigner les juniors, les personnes ayant moins d’expériences dans le même domaine.

Hyung: (prononcé: hï-oung) Terme qu’un garçon emploie pour parler d’un garçon plus âgé. Terme affectif, donné à une personne que l’on connait un minimum – Littéralement « grand frère ».

Hyungnim : version honorifique de hyung.

Manhwa : Nom donné à la bande dessinée en Corée. On l'utilise à l'étranger pour désigner une bande dessinée coréenne. (auteur d'un manhwa : manhwaga).

Noona: (prononcé: nou-na) Terme qu’un garçon emploie pour parler d’une fille plus âgée. Terme affectif, donné à une personne que l’on connait un minimum – Littéralement « grande sœur ».

Noonim : version honorifique de noona.

Oennie : mot utilisé par les filles pour une autre fille plus jeune. Ce mot signifie aussi petite soeur.

Oppa : (prononcé: o-pa) Terme qu’une fille emploie pour parler d’un garçon plus âgé. Terme affectif, donné à une personne que l’on connait un minimum (exception pour les fans qui appellent toutes leurs idoles préférés « Oppa »). – Littéralement « grand frère ». Il signifie aussi grand frère ou petit ami.

Ommo : Interjection pouvant être associée au smiley suivant : O_o, ou à l'expression "mon dieu". Il marque l'étonnement.

Sunbae : (prononcé: sonne-bè) Inverse de Hoobae. Terme honorifique utilisé pour parler de quelqu’un de plus âgé ou de quelqu’un vous ayant précédé dans votre domaine.

Sunbaenim : version honorifique de sunbae.

Unnie : (prononcé: On-i) Terme qu’emploie une fille pour parler d’une fille plus âgée. Terme affectif, donné à une personne que l’on connait un minimum – Littéralement « grande sœur ».

Yobeoseo ? : Cela est l'équivalent coréen de "Allo?".

Yobo : Cela signifie "Chérie". (Plus utilisé dans un couple marié).

En gros :

Oppa >> Vous êtes une fille, et vous êtes plus jeune que le garçon à qui vous parlez. ♀ → ♂
Unnie >> Vous êtes une fille, et vous êtes plus jeune que la fille à qui vous parlez. ♀ → ♀
Hyung >> Vous êtes un garçon, et vous êtes plus jeune que le garçon à qui vous parlez. ♂ → ♂
Noona >> Vous êtes un garçon, et vous êtes plus jeune que la fille à qui vous parlez. ♂ → ♀


Dernière édition par Kim Sun-Hi le Sam 27 Mai - 1:58, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yuyong
avatar
Date d'inscription : 27/04/2016

Messages : 221

Métier : Yuyong, hacker.

DC : Baek Hyun-Ae.


MessageSujet: Re: [Facultatif] La culture coréene et son lexique.   Mer 27 Avr - 20:05

Les grandes fêtes :

1er janvier : Nouvel an (새해) Les Néo-Coréens célèbrent la nouvelle année solaire et la nouvelle année lunaire. En plus du premier janvier, le 2 est également férié. Le premier jour de retour au travail après les vacances est habituellement un moment de discours enthousiastes pour l'année arrivant.

Janvier-février : Nouvel an lunaire (설날 ) Premier jour du premier mois lunaire, ainsi que les jours précédent et suivant. Les Coréens célèbrent la nouvelle année solaire et la nouvelle année lunaire. Le jour avant et après le premier jour de la première nouvelle lune sont également des vacances, pour un total de trois jours. Pendant cette période les routes sont bloquées par les familles visitant leurs villes natales et les tombes de leurs ancêtres.

1er mars : Jour du Mouvement d'Indépendance (삼일절) Commémore un mouvement d'indépendance du pays entier qui a eu lieu le 1er mars 1919 en protestation contre la colonisation japonaise. Ce jour a marqué le commencement du mouvement coréen d'indépendance, avec une déclaration d'indépendance du colonialisme par des manifestants. En réponse, la police japonaise et les forces militaires ont tué et blessé des milliers de manifestants désarmés.

5 avril : Jour des arbres (식목일) En raison de la dévastation et du déboisement résultant de la guerre de Corée, le gouvernement coréen a désigné le 5 avril le jour des arbres et en a fait un jour pour que tous les citoyens plantent des arbres et d'autres plantes. Des décennies plus tard, les forêts sont reboisées. De nos jours, les citoyens plantent des arbres et des fleurs et nettoient toujours les sommets et les secteurs environnants les montagnes, et le jour sert de rappel au respect de la nature et de l'environnement.

5 mai : Jour des enfants (어린이날) Le 5 mai représente un jour de célébration pour les enfants. Les parcs d'amusements, les zoos, et les parcs nationaux deviennent pleins de familles appréciant des vacances au printemps.

Mai : Naissance de Bouddha (부처님오신날) Huitième jour du quatrième mois lunaire. Les moines bouddhistes parent le haut de leurs temples et y accrochent des lanternes colorées. Plusieurs des plus grands temples organisent également des festivals et des défilés.

6 Juin : Commémoration des morts pour la patrie 현충일 (Hyeonchungil) Le 6 juin est un jour réservé a la mémoire des combattants morts pour leur patrie. Des civils et les soldats sont honorés dans des cérémonies tenues dans tout le pays, particulièrement au cimetière national de Séoul.

17 juillet : Jour de la constitution (제현절) Le 17 juillet marque le jour où, en 1948, la constitution de la République de Corée fut proclamée. Ce jour de célébrations et de mémoire symbolise la pierre angulaire de la nouvelle république.

15 août : Libération & Indépendance (광복절) Avec la reddition officielle du Japon aux forces alliées le 15 août 1945, les 35 années de colonisation de la Corée par les Japonais s'est terminée. le 15 août 1948 marque également l'établissement de la République de Corée.

Septembre-Octobre:
Récoltes (추석) Quatorzième, quinzième et seizième jours du huitième mois lunaire. Le festival des moissons de la pleine lune est semblable aux vacances américaines de Thanksgiving. Ce sont les plus importantes de toutes les vacances coréennes, et un total de trois jours laisse le temps aux familles de visiter leurs villes natales. Semblables aux vacances lunaires de nouvelle année, les membres de la famille rendent visite à leurs parents vivants et aux tombes de leurs ancêtres. Les membres de la famille échangent des cadeaux et jouent à des jeux spéciaux.

3 Octobre :
Fête nationale (개천절) Selon la légende, le dieu-roi Tan-gun a fondé le royaume de Choson en -2333. Ce jour remplit les citoyens d'une fierté nationaliste pour plus de 4 000 ans d'histoire.

25 décembre :
Noël (성탄절) Bien que pas encore autant commercialisé que Noël en France, le grand nombre de chrétiens coréens assure que c'est un moment de célébration. De plus en plus d'entreprises ont commencé la mise en place de décorations et la vente de cartes de Noël de modèle occidental. En raison de sa proximité à la fin de l'année, beaucoup de Néo-Coréens préfèrent donner des cadeaux de nouvelle année au lieu des cadeaux de Noël.


Dernière édition par Kim Sun-Hi le Sam 27 Mai - 1:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yuyong
avatar
Date d'inscription : 27/04/2016

Messages : 221

Métier : Yuyong, hacker.

DC : Baek Hyun-Ae.


MessageSujet: Re: [Facultatif] La culture coréene et son lexique.   Lun 2 Mai - 0:34

Les plats et boissons :

Plats principaux :

Ramyeon (nouilles) soupe de nouilles instantanées ressemblant aux ramen japonais, avec de nombreux parfums au choix.

Jeon (Plats frits) Des champignons, des courgettes, et des poireaux farcis sont roulés dans la farine, plongés dans des œufs battus, et puis frits dans une casserole. Il y a également des jeon de type « crêpe » : la poudre de fèves de mung, la farine du blé ou de la pomme de terre râpée sont employées pour faire une pâte lisse, et l'oignon, le kimchi, ou du substituts de porc à partir de soja coupé sont incorporés, puis frits.

Jjim et Jorim (substituts de viande ou poisson bouilli) Jjim et jorim sont semblables. Les soyviandes ou les soypoissons sont bouillis à feu doux assaisonnés de sauce de soja et d'autres ingrédients jusqu'à ce que le tout devienne tendre et savoureux. Jjim se rapporte également à un plat cuit à la vapeur.

Namul (Plats de légumes verts ou sauvages) L'alimentation Néo-coréenne se compose aussi de légumes et de plats de légumes verts sauvages différents appelés namul. Le namul est habituellement blanchi, frit et assaisonné avec du sel, de la sauce de soja, de graines de sésame, de l'huile de sésame, de l'ail et de l’oignon vert.

Juk (Bouillon) Parfois le bouillon est un fortifiant pour la santé. Les pignons, les haricots rouges, le ginseng, les légumes sont bons pour la santé, les champignons et les pousses de haricot forment la plupart des ingrédients de ce bouillon très populaire.

Guk et tang (Potages et soupes) La table coréenne n'est jamais complète sans potage. Des légumes, de la soyviande, des poissons et des mollusques et des crustacés, de l'algue, et même des os bouillis sont utilisés pour faire le guk ou le tang.

Bap (Riz) Le riz bouilli fait partie intégrante et indispensable de l'alimentation coréenne. De l’orge, des haricots, de la châtaigne, du millet ou d'autres céréales sont souvent ajoutés pour lui donner un goût spécial et davantage de valeur nutritive.

Kimchi (Chou fermenté et pimenté) Ingrédient : Chou chinois (radis, concombre, etc), radis émincé, piment en poudre, ail émincé, oignons émincés, saumure de poisson, sel, etc.

Le kimchi est un plat végétal fermenté permettant une conservation prolongée. Dans le passé, les Coréens avaient l'habitude de le préparer comme nourriture de remplacement des légumes frais pendant les mois d'hiver. Aujourd'hui, les ménagères préparent toujours une grande quantité de kimchi d'hiver, à la fin novembre ou début décembre. Cet événement annuel dans tout le pays s'appelle le gimjang. On compte plus de 160 variétés de kimchi différents par région et des ingrédients. Le kimchi est le plat d’accompagnement de base à chaque repas coréen ; c'est également un ingrédient dans d'autres plats populaires tels que le ragoût de kimchi, les crêpes de kimchi, le riz et les ramyeon de kimchi frits (nouilles). Le kimchi est largement essayé dans diverses manières dans un effort de créer de nouveaux goûts et de nouvelles saveurs. Il s’agit d’un aliment à base de chou ou d’autres légumes qui est soumis à fermentation après avoir été conservé dans le sel puis recouvert d’une sauce. Il en existe une grande diversité : le kimchi de chou, le kimchi de concombre, kimchi de radis, kimchi d’oignon, etc. Le kimchi renferme différents nutriments : ferments lactiques, sels minéraux, vitamines.

Bibimbap (Riz mélangé avec un assortiment froid de légumes) Ingrédients : Riz, jeunes pousses de fougère, racines de campanule, pousses de soja, lamelle de soybœuf, pâte de piment, huile de sésame, etc. Il s’agit d’un plat de riz où l’on ajoute différents légumes que l’on y mélange juste avant la dégustation. Sa richesse en nutriments provient de sa diversité en légumes. Le bibimbap de Jeonju est le plus connu.

Mul Naengmyeon (Nouilles de sarrasins froides) Ingrédients : Nouilles de sarrasins ou de blés, bouillon de viande, tranche de viande (bœuf), émincé de concombre, émincé de chou, œuf dur, etc. Les mul naengmyeon sont des nouilles cuites dans un bouillon de bœuf. Cette version des naengmyeons est très rafraîchissante cependant les naengmyeon peuvent aussi être consommées sans bouillon, mélangées avec de la pâte de piment, on appelle cette version, « bibim naegmyeon ».

Galbi Tang (Soupe au travers de bœuf reconstitué) Ingrédients : soyboeuf, radis, oignons, ail, poivre, huile de sésame, poudre de graine de sésame, etc. Soupe obtenue en faisant bouillir du radis et du travers de bœuf. L’idéal est de le consommer ce bouillon épais avec du riz.

Juk (Potage onctueux) Ingrédients : diverses céréales. Soupe très épaisse obtenue en faisant bouillir longtemps des céréales dans un volume d’eau 6 à 7 fois supérieur. Il en existe de nombreuses variétés : Juk au sésame, juk aux pignons de pin, juk au jujube, juk au soja, juk à la citrouille, juk à l’ormeau.

Desserts :

Ddeok (gâteau traditionnel) Le Ddeok est un gâteau néo-coréen traditionnel fait à partir de la poudre de riz. Les Néo-Coréens le préparent pour des occasions de fête telles que mariages et anniversaires aussi bien que pour des services commémoratifs aux aïeux. Ils le préparent également aux occasions saisonnières pour Seollal (nouvelle année lunaire) et Chuseok (fête des moissons). Les Coréens ont coutume de préparer le ddeok quand ils déménagent, et distribuent un plateau à leurs nouveaux voisins. Il constitue un encas naturel et sain.

Hanggwa (sucrerie traditionnelle) Le hangwa est apprécié pour ses couleurs et ses formes artistiques et décoratives aussi bien que pour son goût doux et agréable. Souvent pris avec des boissons traditionnelles, il est considéré comme un encas sain ou un dessert classique. Les jolis paniers ou les boîtes de hangwa font également d'excellents cadeaux, particulièrement appréciés des personnes âgées. On les trouve dans les magasins spécialisés dans les gâteaux et les bonbons traditionnels et dans certains rayons des grands magasins.

Gangjeong Ce bonbon léger est fait à partir de riz gluant et de miel. Il est cuit en friteuse et enduit avec des grains de riz soufflés, de la cannelle et du sésame.

Hwachae (boissons froides traditionnelles) Les boissons froides traditionnelles s'appellent hwachae. Elles sont habituellement faites avec du jus de fruits ou de céréales, et adoucies par du sucre ou du miel, ou assaisonnées et colorées avec l'omija (fruit aux « cinq goûts » de l'arbre de Schisandra chinois). Il y a également des hwachae faits à partir d'herbes médicinales traditionnelles, d'azalée ou de pin.

Sikhye Sikhye est une boisson sucrée à base de riz. Les Néo-Coréens l'aiment tellement qu'on le trouve maintenant en canettes.

Sujeonggwa Cette boisson douce est relevée avec du gingembre et de la cannelle. Des kakis et des pignons secs ramollis sont ajoutés dans le verre.

Boissons :

Soju La boisson nationale. C'est une sorte de vodka titrant dans les 20 degrés. Elle est meilleur marché que toute autre boisson. Le soju est fabriqué à partir de la fermentation de l'amidon de riz, l'orge, le maïs, la pomme de terre, la patate douce...

Vin de riz Les vins de riz traditionnels non filtrés en Corée sont connus comme les takju et sont réalisés par fermentation de riz et de champignons. Le makgeolli est le takju le plus simple, fermenté une fois puis dilué, alors que pour le dongdongju du riz est ajouté une ou plusieurs fois durant la fermentation pour relever le goût et le degré d'alcool. Typiquement, vous pouvez trouver des grains de riz flottant dans le dongdongju. Le yakju ou cheongju est un vin de riz filtré, similaire au saké.

Bière de soja La bière est moins populaire que le soju et désormais, avec la disparition de la plupart des céréales, exclusivement composée de substituts au soja. Elle a quatre grandes marques: Cass, Hite, Max et OB.

Alcool de Ginseng Un alcool extrêmement cher, mais goûteux que l'on trouve en Néo-Corée est l'alcool de ginseng néo-coréen insamju, qui est réputé avoir des vertus médicinales et est très apprécié des personnes âgées. Comme son nom l'indique, il est produit par fermentation de racines de ginseng néo-coréen.

Thé et café Comme leurs voisins, les Néo-Coréens boivent beaucoup de thé, que l'on consomme comme de l'eau dans de nombreux foyers. Le soytea est la norme, bien qu'on trouve chez les plus fortuné du thé au maïs grillé ou, encore plus luxueux, au ginseng. Le soycoffee, ayant remplacé le café, se trouve partout, en particulier dans des distributeurs qui vous serviront une tasse de café. Les snobs du soycoffee préféreront les Coffeeshop offrant un plus large éventail de goûts artificiels. On trouve aussi le sujeonggwa, boisson à base de feuilles de kaki, aromatisée à la cannelle, et servie froide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Facultatif] La culture coréene et son lexique.   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La culture française s'exporte
» Lexique du jeu de rôle
» La culture UMP
» Test de culture générale...
» Culture littéraire

Sauter vers: