Revenir en haut
Aller en bas

Partagez | 
 

 Nouvelle-Corée, pays du matin calme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Yuyong
avatar
Date d'inscription : 27/04/2016

Messages : 221

Métier : Yuyong, hacker.

DC : Baek Hyun-Ae.


MessageSujet: Nouvelle-Corée, pays du matin calme...   Mer 27 Avr - 14:16

Beyond good and evil
A l'aube du vingt-troisième siècle, la Nouvelle-Corée a chu de la première place des plus grandes puissances mondiales. Sa capitale, SIA (Seoul-Incheon Arcology), qui fut jadis le bijou de l'extrême-orient est aujourd'hui le pâle reflet de la mégalopole resplendissante qu'elle a été, a présent rongée par le crime et la décadence. Prise entre une indépendance rudement acquise et une politique militaire sans concession, la population tente tant bien que mal de vivre au jour le jour sous le régime d'un bien étrange gouvernement.

L'état, une république parlementaire avec une présidence militaire, s'est progressivement durci suite à la brutale montée de la violence urbaine. Le président-général et son parlement votèrent la privatisation de la police urbaine, pour laisser l'armée avoir le champ libre sur les questions de terrorisme et de crime organisé.

Une corporation spécialisée dans la sécurité, RevolTech LLC, a prit le contrôle de la police privatisée et l'a dotée de véhicules militaires, d'une plus grande marge de manœuvre mais aussi d'une toute nouvelle idée : les "Yuyong" - les Utilitaires. Ces derniers ne sont ni plus ni moins que des criminels aux peines extrêmement longues effectuant des actions pour le compte de l'entreprise. Les peines de prison étant devenues cumulatives, l'on trouva bientôt des prisonniers condamnés à plusieurs siècles de prison.

Ces prisonniers effectuent, en échange de réductions de peine, des missions encadrées par d'intransigeants superviseurs entraînés par la corporation. Pour ce faire, les Yuyong sont surveillés en permanence grâce à un collier-détonateur passé autour de leur cou, équipé d'un émetteur-récepteur leur permettant de recevoir leurs ordres et d'exécuter leur mission dans un temps limité. Nous sommes actuellement en 2205, et le système Yuyong existe depuis quatre ans maintenant.

L'échec, la rébellion, la fuite ? Rien de tout cela n'est envisageable car à la moindre incartade, le collier RevolTech s'activera... La mort serait-elle la seule porte de sortie de cet enfer carcéral ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle amitié? (Pv Orage du Matin)
» De retour dans son pays natal, bonne ou mauvaise nouvelle?
» ne pleure pas, petite fille.
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation

Sauter vers: